Compte rendu de la conférence audio avec Olivier Dussopt du 14 MAI 2020

Le jeudi 14 mai se tenait la 7ème conférence téléphonée entre le Secrétaire d’Etat à la Fonction publique et les 9 organisations syndicales représentatives.

FO participait à cette conférence avec Christian Grolier, Didier Birig, Didier Pirot et Claude Simoneau. Résumé de l’intervention de FO Considérant que ce type de conférence téléphonée avait atteint ses limites, nous avons décidé d’obtenir un positionnement politique de Olivier Dussopt.

Pour FO, il devient urgent de savoir si ce Gouvernement va continuer la même politique publique axée sur l’austérité ou, conformément aux multiples annonces du Président de la république, changer d ‘orientation.[…]

ANALYSE DU PROJET DE LOI DE TRANSFORMATION DE LA FONCTION PUBLIQUE

Le 1er constat que l’on peut faire à la lecture de l’avant-projet de loi de transformation de la fonction publique, c’est son homologie avec la loi travail et les ordonnances Macron. FO l’avait indiqué dès le début des 4 chantiers lors des concertations et l’administration vient malheureusement de le confirmer.
Après avoir subi le CPA et le CPF, nous voici confrontés à la remise en cause des organismes consultatifs, au recrutement par contrat, à la rupture conventionnelle et autres outils de précarité, sans oublier 11 thèmes qui seront renvoyés à des ordonnances
.

Lire la suite

une ministre s’en va, une autre arrive, les revendications restent

Les fonctionnaires ont fait entendre leurs revendications le 26 janvier à l’appel des syndicats FO, CGT et Solidaires. 150 000 ont manifesté dans toute la France. A Paris, ils étaient plus de 15 000.

 FO et les deux autres organisations de fonctionnaires à l’initiative de la journée de grève et de manifestations du 26 janvier (CGT et Solidaires) se sont réunies le 10 février pour affiner la suite de leur plan de bataille. Cette fois, la FSU et la FAFPT (autonomes) étaient également présentes. L’ensemble des fédérations devrait annoncer une nouvelle mobilisation dans le courant de la semaine prochaine.

 Le ministère de la Fonction publique n’a toujours pas confirmé la date exacte de la négociation salariale annoncée par la ministre Maryse Lebranchu. De plus, cette dernière a dû laisser sa place ce 11 février à Mme Annick Girardin pour cause de remaniement ministériel.

 Nouvelle mobilisation en vue…

Dans ce contexte incertain, les syndicats de fonctionnaires n’en restent pas moins campés sur leurs positions. Pour FO, les revendications demeurent entières, notamment celle d’une augmentation générale de 8% au minimum afin de rattraper la perte de pouvoir d’achat due au gel du point d’indice depuis 2010. La question de l’arrêt des suppressions d’effectifs ainsi que la contestation du bien fondé et l’appel en conséquence au retrait des réformes (territoriale, loi santé, réforme du collège…) à l’origine également du mécontentement et de la mobilisation sont également toujours là !

 Le jour de la négociation, et plus si besoin

Les organisations syndicales devraient lancer un appel à des rassemblements sur l’ensemble du territoire pour le jour de l’ouverture de la négociation salariale, dès qu’elles en connaîtront la date exacte. Elles n’excluent pas, si les annonces gouvernementales se révélaient ne pas être à la hauteur des attentes, de lancer un nouvel appel à la grève.

 Edito d’Evelyne Salamero

FORCE OUVRIERE – Paris

Carrières des Fonctionnaires : le 49-3 du dialogue Social

Le Gouvernent passe en force et sans accord majoritaire
Le texte sur les « Parcours Professionnels, Carrières et Rémunérations »
C’est un 49-3 du dialogue social !!

FO n’a pas été irresponsable en refusant cet accord !
Et il ne fut pas le seul syndicat à le refuser !

Pour FO, le gel du point d’indice, l’insuffisance des mesures proposées et la remise en cause du statut sont les raisons de sa décision de ne pas signer.
Déjà, les « réformes » telles la régionalisation remettent en cause le statut des fonctionnaires (dans La droite ligne des propos récents du Ministre Emmanuel Macron sur l’attaque en règle du statut des Fonctionnaires).

Les fonctionnaires paient un lourd tribu à la politique d’austérité menée par le Gouvernement.
Pour exemple depuis 2012, le gel du point d’indice représente un manque à gagner de 7 milliards d’euros pour les fonctionnaires
Ainsi, depuis 2010, un agent de catégorie C perd 1300 € par an, pour la catégorie B c’est 1700 € et pour la catégorie A 2900 € par an !

Ainsi, FO renouvelle son exigence d’une revalorisation immédiate de la valeur du point d’indice et combattra toutes tentatives de remise en cause du statut général de la Fonction publique !

RIGUEUR: ÉCHEC ET MAP

COMMUNIQUÉ CONFEDERAL DATÉ DU LUNDI 11 MARS 2013

Les lettres de cadrage du Premier ministre aux ministères poursuivent la rigueur imposée par la loi de finances 2013 et vont encore plus loin que le programme pluriannuel (2013-2015).

 Les 5 milliards d’euros d’économies supplémentaires pour 2014 s’ajoutent aux 4,5 milliards d’euros de dotations aux collectivités territoriales supprimées d’ici à 2015.

Ces lettres interviennent après 6 ans de Révision générale des politiques publiques (RGPP), rebaptisée Modernisation de l’action publique (MAP) en 2012, ayant déjà entraîné des fermetures de services dans les hôpitaux (12%), de maternités (6%), de commissariats (12%), de gendarmeries (21%), de tribunaux (39%), de bureaux de poste (40%), de classes, d’écoles, de bases militaires, etc.

Pourtant, cette rigueur renforcée et les «ambitieuses réformes structurelles» arrêtées vont notamment conduire à supprimer 30% des sous-préfectures et les Directions départementales interministérielles, le gouvernement mettant en œuvre deux missions spécifiques pour traduire cette désertification territoriale définitive de l’Etat.

 Cette saignée de l’intervention publique a conduit à la destruction de 400.000 emplois publics dans les trois versants de la Fonction Publique depuis 2007.

L’arrêt de la commande publique aura un impact dévastateur sur l’activité et sur l’emploi privé, notamment en zones rurales.

En restant enfermé dans cette «dictature de la dette», le gouvernement ne semble donc tirer aucune leçon de la crise et persiste dans des analyses qui l’ont engendrée.

 La seule réponse crédible à la question des finances publiques est d’arrêter de véritables pistes redistributives selon une réforme fiscale d’ampleur remettant l’impôt sur le revenu au cœur du dispositif, en supprimant les niches fiscales anti-sociales et négatives pour l’emploi et en s’intéressant aux besoins publics et aux recettes fiscales nécessaires pour y répondre.

[warning]

Force Ouvrière réaffirme que les services publics doivent, plus que jamais, être renforcés pour combattre la pauvreté et les inégalités grandissantes et répondre aux besoins sociaux.

ls sont, à travers l’action publique et les investissements qu’ils permettent, source de croissance, au même titre que l’augmentation des salaires pour relancer la consommation.

Mettre la République en tête des priorités impose de sortir de l’austérité

[/warning]

Proposition de loi instituant la liberté de recrutement dans la FPT

FO Territoriaux condamne !!

 Une proposition de loi présentée le 6 février 2013 prévoit une transformation radicale du statut de la Fonction Publique Territoriale en instituant la liberté de recrutement par les collectivités.

Ainsi les fonctionnaires seraient désormais recrutés par contrat.

 FO Territoriaux condamne cette proposition de loi

Continuer la lecture de Proposition de loi instituant la liberté de recrutement dans la FPT

Traitement et carrière des fonctionnaires et agents publics: rien en 2013! quant à 2014, et après?

Le 7 février 2013, Marylise Lebranchu, Ministre de la Réforme de l’Etat, de la Décentralisation et de la Fonction publique a reçu les organisations syndicales de la Fonction publique et leur a présenté les perspectives du gouvernement pour la rémunération des fonctionnaires et agents publics.

Pour l’UIAFP-FO, le bilan est très loin d’être satisfaisant et c’est le moins que l’on puisse dire :

  • Point d’indice : gel pour 2013 et peut-être plus!
  • Réforme des grilles indiciairespas avant 2014 et pour quelles améliorations?
  • Jour de carence : Pas d’annonce immédiate mais la porte n’est pas complètement fermée !!!
  •  Régimes indemnitaires revus … en 2014.

Autrement dit : Nouvelle perte de pouvoir d’achat en 2013 !

 

Seule mesure satisfaisante : le décontingentement immédiat de l’accès au dernier échelon spécial de l’échelle 6 de la catégorie C (personnels administratifs, aides-soignants, auxiliaires de puériculture, aides médico-psychologiques).

Continuer la lecture de Traitement et carrière des fonctionnaires et agents publics: rien en 2013! quant à 2014, et après?