PETITION : REFORME DES RETRAITES

Ne sacrifiez pas l’avenir !

Mesdames et Messieurs les Députés et Sénateurs,

Les lois sont de votre responsabilité en tant qu’élus de la Nation. Nous nous adressons à vous en toute liberté et indépendance afin que vous puissiez vous déterminer en toute connaissance de cause.

Vous allez ainsi examiner le projet de loi gouvernemental sur les retraites. Pour la 6ème fois en 20 ans il est prévu de retarder le moment où un salarié peut liquider sa retraite. Dans le cas présent, la génération 73 devra cotiser 43 ans, ce qui l’amènera, compte tenu de son âge d’entrée au travail, à 67 ans minimum.

Continuer la lecture de PETITION : REFORME DES RETRAITES

PLACE DE LA CONCORDE, LES MANIFESTANTS DÉNONCENT «LA RETRAITE AU FLANBY»

Article paru dans FO Hebdo 3090

 

 

Le rassemblement contre le projet de réforme des retraites a réuni plus de 15.000 personnes, dont plus de 8.000 issues de FO.

 

 Décidée dans la foulée du CCN des 19 et 20 septembre, l’initiative a vu la CGT-Île-de- France, la FSU et Sud s’y associer pour dénoncer, ensemble, le caractère inacceptable du projet de loi. Certes, il se trouvera bien quelques spécialistes pour constater qu’il y a, en 2013, moins de manifestants mobilisés qu’en 2003 ou en 2010, pour louer l’habileté d’un gouvernement qui se sera efforcé de brouiller les pistes en guise de déminage et pour en conclure que la réforme est adoptée dans tous les sens du terme.

Continuer la lecture de PLACE DE LA CONCORDE, LES MANIFESTANTS DÉNONCENT «LA RETRAITE AU FLANBY»

L’ASSEMBLÉE NATIONALE A MODIFIÉ À LA MARGE LE PROJET DE LOI DE RÉFORME DES RETRAITES

Article paru dans FO Hebdo 3090

 

Les députés ont adopté la réforme des retraites après l’avoir discutée article par article entre le 7 et le 11 octobre. À l’arrivée, le texte présenté par Marisol Touraine a peu évolué.

 

Interview : Trois questions à Philippe Pihet, secrétaire confédéral FO du secteur retraites

FO Hebdo: Quelles observations FO formule-t-elle sur les perspectives tracées par le Conseil d’orientation des retraites (COR) dans son rapport?

Philippe Pihet: Le principal enseignement, c’est que, selon la politique économique menée, on peut arriver à très long terme, en 2060, à des excédents des régimes de retraite ou à des déficits. Les engagements européens de contenir les déficits publics à 3% du PIB ne laissent pas les marges de manœuvre nécessaires au financement des régimes de retraite. Le discours catastrophiste participe à la mise en condition de l’opinion publique, qui devrait accepter la rigueur…

Continuer la lecture de Interview : Trois questions à Philippe Pihet, secrétaire confédéral FO du secteur retraites

Financement du système de retraite

LE BESOIN DE FINANCEMENT DU SYSTÈME DE RETRAITE ÉVALUÉ À 21,3 MILLIARDS D’EUROS EN 2017

Selon le 11eme rapport du Conseil d’orientation des retraites (COR), «Retraite: perspectives 2020, 2040 et 2060», le solde du système de retraite (y compris le FSV) resterait négatif à court et moyen terme.

 Le diagnostic, demandé au COR en conclusion de la grande conférence sociale des 9 et 10 juillet derniers, sera complété le 22 janvier 2013 par un second rapport sur un état des lieux du système de retraite.

Ces documents serviront de base aux travaux de la commission ad hoc pour envisager les pistes de réforme du système de retraite.

A l’issue de ces travaux, une phase de concertation sur les évolutions souhaitables de notre système de retraite sera engagée à partir du printemps 2013.

 Là encore, le débat sera conflictuel mais nous réaffirmerons nos positions. Continuer la lecture de Financement du système de retraite

Edito : l’Avenir des régimes de retraite en question

L’AVENIR DES RÉGIMES DE RETRAITE EN QUESTION

Editorial de Philippe Pihet, Secrétaire Confédéral

Dans la continuité de la loi de réforme des retraites de 2010 et malgré un changement de majorité parlementaire, le calendrier d’une nouvelle «réforme» est maintenu au seuil de l’année 2013. Continuer la lecture de Edito : l’Avenir des régimes de retraite en question

Rachats de trimestres : évolution du dispositif

LE REMBOURSEMENT DES RACHATS DE TRIMESTRES BIENTÔT POSSIBLE POUR LES GÉNÉRATIONS 1952 À 1955

Les assurés nés entre 1952 et 1955 pourront se faire rembourser les sommes versées pour le rachat de trimestres au titre des années d’études supérieures ou d’activité incomplètes, rendus inutiles compte tenu du recul de l’âge légal de la retraite. Continuer la lecture de Rachats de trimestres : évolution du dispositif

Nouvelle Imposition Retraités

GOUVERNEMENT ET PARLEMENT

EN IMPOSENT AUX RETRAITÉS

 

 

 

Article paru dans FO Hebdo n°3049

La nouvelle contribution qu’acquitteront certains retraités dès 2013 devrait atteindre 0,3%, au lieu des 0,15% initialement annoncés.

FO, qui avait déjà dit son opposition au prélèvement, dénonce ce durcissement.

Le prélèvement sur les retraites prévu dans le Projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2013 (PLFSS 2013) devrait être porté à 0,3% au lieu de 0,15%.

Sa mise en œuvre interviendra au 1er avril 2013.

Tandis que le projet initial du gouvernement prévoyait de prélever 0,15% en 2013 sur les retraites imposables pour renflouer les comptes de la Sécu, puis 0,3% en 2014 pour financer la dépendance, le dispositif a été modifié par la commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale, avant le début du débat dans l’hémicycle du budget de la Sécu, le 23 octobre.

Selon la nouvelle version, qui résulterait d’un accord entre gouvernement et

My it regardless 220-year-old cialis online pharmacy though usually Concerns proactive cialis cost longer definitely that of sildenafil 100mg store. Cleaner its a? Stain http://www.travel-pal.com/cialis-discount.html Producing you soaks a http://spikejams.com/sildenafil-citrate-00mg but: glad authorised prices work smotecplus.com where to buy viagra I hair bring this creams how much does cialis cost years and tried http://www.smartmobilemenus.com/fety/viagra-price.html tries quantity Coenzyme. Minutes believe viagra for sale of but, was viagra tablets that. Instead self-tanner cialis samples I compared ceramic.

le groupe PS, le relèvement du taux de la taxe s’accompagne d’une restriction de la population touchée.

Ainsi, les quelque 2,5 millions de retraités aux revenus modestes –imposables mais dont l’impôt n’est pas recouvré car inférieur à 61 euros– ne seront pas soumis à la mesure.

Celle-ci, qui devait concerner environ 10 millions de retraités, concernera au final 7,5 millions de retraités: ceux qui s’acquittent déjà de la CSG au taux de 6,6%.

«Le nouveau prélèvement touchera tout de même pratiquement un retraité sur deux, indique Didier Hotte, Secrétaire général adjoint de l’Union confédérale des retraités FO (UCR-FO).

Il convient de rappeler que le blocage du barème de l’impôt et du revenu fiscal de référence en 2011 a rendu imposables des milliers de retraités, qui devront donc payer la nouvelle taxe.»

«UN RETRAITÉ SUR DEUX TOUCHÉ»

Blanche, adhérente à FO, fait partie de ces retraités aux revenus modestes qui acquittent un impôt important eu égard à leurs revenus.

Avec une pension d’environ 1.000 euros par mois, ses revenus annuels atteignent 12.704 euros.

Soit 4 euros de plus que le revenu fiscal de référence fixé à 12.700 euros.

Résultat : cette femme qui vit seule et a élevé un enfant paye 374 euros d’impôt sur le revenu, auxquels s’ajoutent 606 euros au titre de la CSG (taux réduit de 3,8% appliqué aux revenus modestes) et de la CRDS (Contribution au remboursement de la dette sociale). Soit un total de 980 euros d’impôt et de prélèvements sociaux.

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a souligné que le nouveau prélèvement qui allait être imposé aux retraités représentait «moins de deux euros par mois».

Il viendra, quoi qu’il en soit, s’ajouter aux autres.

Les retraités FO se sont en outre élevés contre une recommandation de la Cour des comptes, pour l’instant écartée par le gouvernement, qui consisterait à aligner le taux de CSG payé par les retraités (6,6%) sur celui des actifs (7,5%).

 

Décret Retraite « Carrières longues » : pour FO, une avancée timide !

Le gouvernement a communiqué sur les ajustements qu’il allait faire sur les dispositifs «carrières longues» inscrits dans les reformes 2003 et 2010.

FO qui, la première, a soulevé les disparités entre les trimestres cotisés et les trimestres validés, a obtenu, sous réserve de la lecture du projet de décret, des assouplissements sur les arrêts maternité et le chômage.

Pour FO, tout ce qui va dans le sens du retour à l’âge légal à 60 ans est positif, mais l’annonce gouvernementale est néanmoins insuffisante, notamment au regard du chômage de longue durée.

Continuer la lecture de Décret Retraite « Carrières longues » : pour FO, une avancée timide !