10 milliards d’euros d’économies : Bruno Le Maire stigmatise la fonction publique et ses agents

A nouveau les fonctionnaires et la fonction publique sont regardés comme une dépense et considérés comme une variable d’ajustement budgétaire sans tenir compte des besoins de fonctionnement des services publics.

A nouveau, ce Président de la République et son gouvernement affichent clairement leur désintérêt pour la fonction publique et ses 5,7 millions d’agents, en dépit des flatteries et remerciements à l’égard des agents publics lors des attentats, de la crise COVID, des crises climatiques, entres autres, qui paraissent bien dérisoires et même démagogiques.

Proposition de loi sur le grand âge et l’autonomie : un contenu bien «allégé»

Déposée au Parlement en décembre 2022, la proposition de loi sur le «bien vieillir», récemment rebaptisée : proposition de loi «portant diverses mesures relatives au grand âge et à l’autonomie», connait un nouveau rebondissement.

Peu ambitieuse dès l’origine, elle a vu son contenu sévèrement amputé de plusieurs mesures, après son examen au Sénat, notamment concernant les Ehpad privés lucratifs.

Exit la mesure obligeant les Ehpad privés lucratifs à consacrer une partie de leurs bénéfices (jusqu’à 10%) à l’amélioration de l’hébergement de leurs résidents, ainsi que l’obligation pour tous les Ehpad de communiquer à la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) le ratio du nombre d’encadrants rapporté au nombre de résidents.

Exit également la «Conférence nationale de l’autonomie», mais aussi l’assouplissement de la réforme des services d’autonomie à domicile (SAD).

Le scandale «Orpéa» et, plus généralement, le constat de la financiarisation du secteur de la vieillesse n’ont-ils donc pas suffit?

FO regrette que les bonnes intentions qui ont suivi l’annonce de ces scandales ne se soient pas concrétisées et que la logique économique reprenne le dessus.

Afin d’éviter de «stigmatiser» les acteurs du secteur privé, l’ambition d’amélioration de la qualité des prestations et la transparence des Ehpad est revue à la baisse.

A maintes reprises, FO a rappelé la nécessité d’une grande loi sur l’autonomie qui soit à la hauteur des enjeux démographiques, qui garantisse des projets de vie aux personnes en perte d’autonomie, quels que soient leur lieu de résidence sur le territoire et leurs ressources financières, qui mette l’accent sur la prévention de la perte d’autonomie et renforce les contrôles concernant la qualité des prestations en Ehpad.

FO revendique l’application du Plan Solidarité Grand Age qui prévoit un ratio d’un salarié par résident, ainsi que la transposition de la prime grand âge dans l’ensemble des Ehpad du secteur privé!

FO sera attentive à ce que l’engagement du gouvernement en faveur d’une loi pluriannuelle sur le grand âge et l’autonomie avant la fin de l’année 2024 soit tenu.

Parce que le choc démographique inédit auquel nous devons faire face implique de la continuité, une visibilité financière pluriannuelle est plus que jamais nécessaire, d’autant plus que le financement de la branche Autonomie reste aujourd’hui largement insuffisant.

Grève et manifestation nationale le 25 janvier en défense de l’enseignement spécialisé et adapté!

La Confédération FO a pris connaissance de l’appel à la grève et à la manifestation nationale à Paris le jeudi 25 janvier de la FNEC FP-FO suite à la conférence nationale de délégués du 17 novembre sur l’inclusion scolaire qui s’est tenue au siège de la Confédération.

Alors que la FNAS-FO, la FSPS-FO, FO santé privée, la FAGE FO se joignent à la mobilisation, la Confédération apporte son total soutien à cette initiative de défense de l’Ecole publique, des élèves les plus fragiles et des conditions de travail des personnels.

Cette journée de grève et de manifestation sous les fenêtres de la Ministre de l’Education Nationale doit permettre de faire entendre les revendications émanant de la conférence des 230 délégués et d’obtenir satisfaction :

  • La défense de l’enseignement spécialisé et adapté,
  •  Le maintien et la création des places nécessaires dans les établissements sociaux et médico-sociaux,
  • Un statut de fonctionnaire et un vrai salaire pour les AESH
  • Le retrait de l’acte 2 de l’Ecole inclusive et des PAS

AMÉLIORATION DES QUOTAS DE PROMOTION INTERNE

Le décret n° 2023-1272 publié au journal officiel du 28 décembre 2023 améliore les conditions
de promotion interne dans la fonction publique territoriale. Pour rappel, la promotion interne
est la nomination, soit au choix, soit après examen professionnel, dans un cadre d’emploi de
niveau supérieur.
Ce texte améliore les modalités de calcul en :
– Réduisant le nombre de recrutements nécessaires pour effectuer une promotion de
3 à 2,
– Portant de 5 à 8 % de l’effectif du cadre d’emplois le nombre de promotions possibles
lorsque ce calcul est plus favorable que celui résultant de l’application du quota,
Incluant dans le calcul des 8 % les agents en CDI,
– Réduisant de 4 à 2 années le délai nécessaire pour procéder à une promotion en
l’absence de recrutement,
– Prenant en compte les titularisations dans le calcul des recrutements inclus dans la
base de calcul du quota.

Lire la suite :

Reconduction de la G.I.P.A. en 2023, preuve de l’insuffisance !

Après … l’ajout de points sur les seuls pieds de grilles des catégories B et C (pour ne pas être en deçà du SMIC), … l’augmentation (quasi-symbolique) de la valeur du point d’indice de 1,5 %, … et la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat (tellement exceptionnelle que beaucoup n’en bénéficieront pas ou que partiellement),

… le gouvernement reconduit cette année la Garantie Individuelle de Pouvoir d’Achat (G.I.P.A.).
Comme un aveu de l’insuffisance des mesurettes citées plus haut pour combler les pertes salariales subies par les agents publics avec une inflation actuelle record, un décret et un arrêté ont été publiés au Journal Officiel dimanche dernier pour maintenir une nouvelle fois la G.I.P.A. instaurée en 2008.[…]

Lire la suite de la circulaire fédérale :

Simulateur Excel :

CIRCULAIRE FEDERALE RGPD

Cher(es) Camarades, Nous avons été surpris d’apprendre ces derniers jours que par le biais d’une adresse internet « non officielle », c’est-à-dire créée sur un site et se présentant comme un groupe d’agents d’une collectivité, des personnes ont utilisé par la suite des fichiers syndicaux de membres d’instances locales, départementales et nationales, afin de diffuser des informations internes concernant notre organisation syndicale […]

Lire la suite