HIER SOIR A 20H25 SUR LES BOITES MAILS DES SYNDICATS TOMBAIT UNE COMMUNICATION DE MADAME L’ELUE EN CHARGE DU PERSONNEL…

SUR LE SEGUR.

Une communication aussi tardive frôle l’heure sup’, espérons qu’elle soit payée ! mais bon …

A contrario des collègues qui pourraient se satisfaire de cette pseudo avancée, le syndicat FOCD31 demande légitimement qu’une table ronde soit organisée avec les syndicats, l’administration et l’exécutif concernant les personnels concernés et les montants proposés dans le cadre de la prime.

Nous refusons que les laissés-pour-compte et l’injustice perdurent « ad vitam aeternam ».

Nous avons donc toutes et tous encore du temps pour en débattre jusqu’à la date de la prochaine assemblée délibérante, le 28 mars 2023 pour atteindre ces objectifs.

Les agents éligibles au Ségur dans le cadre du décret de novembre 2022 auront le 1er versement du CTI sur la paie de mars 2023 avec effet rétroactif au 1er avril 2022.

Lire la suite:

SEGUR : Jusqu’à quand allons-nous attendre la finalité de ce dossier PRIMES et CTI ?

Les personnels concernés doivent-ils attendre
leur départ à la retraite à 64 ans (BOUDU) ?

Le Syndicat FOCD31 demande que les négociations aboutissent enfin et que le CTI, les primes et la valorisation salariale soient payés à tous les collègues.

Nos collègues infirmiers pour qui seuls la prime a été validée, vont percevoir l’équivalent du CTI.

En revanche nous attendons toujours les arbitrages concernant les ATI, les AS du personnel, les personnels administratifs (catégorie C et B), les ASSFAM, les référents pro ASSFAM, les MAMS, les référents logements, la CRIP, la crèche, les AS de la MDPH, les référents autonomie (postes administratifs), les ergothérapeutes de la MDPH, les médecins PMI.

Lire la suite :

CTI, PRIMES, SEGUR

Mais qu’est-ce qu’on attend ?

Cette énième réunion consistait à négocier sur la prime dite « SEGUR », concernant celles et ceux n’étant pas dans le périmètre du CTI évoqué à la précédente réunion. Même si nous pouvons être satisfaits de l’attribution d’une prime pour l’ensemble des IDE de la Collectivité, pour autant il reste bon nombre d’agents sur le carreau, ce qui n’est pas acceptable !

Pour nous, que dire de celles et ceux qui travaillent collectivement et avec engagement aux missions du service social départemental ?

Les administratifs (catégorie C et B), les référents pro ASSFAM, les ASSFAM, les coordonnateurs logements, les agents de la CRIP, les ATI, la crèche, les AS du personnel, les référents autonomie, les puéricultrices (mode d’accueil), les agents de prévention et de médiation des MDS, les ergothérapeutes de la MDPH, les Assistantes sociales de la MDPH, la psychologue de la MST, les chauffeurs ASE, ne comptent donc pas ? […]

Suite au communiqué de l’élue en charge du Personnel, sur la mise en place du SEGUR

Le syndicat FOCD31 souhaite rappeler les points suivants :

Lors de la réunion PRIME SEGUR du 23 Juin 2022, il a été distribué aux organisations syndicales un tableau récapitulant les agents concernés par la prime SEGUR (décret du 29 avril 2022) ainsi que les collègues dénommés « les oubliés » soit un total général de 982 agents, dans les cadres d’emplois suivants : Assistants socio-éducatifs, Educateurs de jeunes enfants, Cadres de santé paramédicaux, Conseillers sociaux éducatifs, Moniteurs-éducateurs et intervenants familiaux, Agents sociaux, Psychologues, Auxiliaires de puériculture, Médecins PMI et CDPEF, Sages-femmes, […]



ASSFAM : Des avancées largement insuffisantes !

ET TOUJOURS PAS LES 183 EUROS !

Au 1er septembre 2022 s’applique le décret du 31 août 2022 sur les rémunérations spécifiques du métier d’assistant familial. Ce décret était attendu.

Il devait participer à la promotion du métier et devait compenser le fait que les Assistants Familiaux n’étaient pas dans la liste des métiers des accompagnants éducatifs pour la revalorisation de 183 euros. C’est ce qui avait été annoncé.

Force est de constater que le compte n’y est pas, et que le gouvernement qui prône l’attractivité du métier pour faire face à une crise sans précédent du recrutement en Protection de l’Enfance, a fait le choix de laisser les salariés ou agents, comme les collectivités et associations, se débrouiller et devoir prendre des décisions inégalitaires sur le territoire, complexifiant une fois encore le système.

PRIME EXCEPTIONNELLE ET DEPRIME MENSUELLE

Le jour J et l’heure H c’était ce matin où le DGS a informé les organisations syndicales des modalités de versement du chèque pouvoir d’achat de 500 €, transformé maintenant en prime exceptionnelle de 415 € nets, soit 83 € nets par mois versés pendant 5 mois à compter du mois de juillet.

Cette prime a un « caractère exceptionnel » (ce n’est pas la seule), c’est-à-dire qu’elle ne sera versée que pour l’année 2022, et puis s’en ira !

La prime article 111 qui devait être versée en mai ET juin sera finalement versée en mai et novembre comme d’habitude.

Pour FOCD31, non seulement le compte n’y est pas, mais en plus « c’est comme ça et pas autrement » finalement, alors que nous avions demandé 600 € nets intégrés au RIFSEEP à verser dès le mois de septembre.

Une fois encore, un non-dialogue social, mais plutôt un monologue sans prise en compte des propositions syndicales. Plus grave encore, mais on commence à y être habitué, la collectivité se dédie et revient sur ses propres propositions, mais toujours à la baisse, et en défaveur des agents. Après la prime covid promise puis disparue, le chèque de 500 € devenant 415 €.[…]

Courriers FO / ASSFAM

Voici trois courriers adressés conjointement avec la fédération de l’action sociale FNAS FO concernant la situation des assistants familiaux :

  • Au ministre de la Santé, M. Olivier Véran,
  • Au secrétaire d’État à la protection de l’enfance, M. Adrien TAQUET,
  • Au président des départements de France, M. François Sauvadet.

Réunion du 6 avril 2021 en visioconférence entre l’administration et les organisations syndicales


Voilà ce qui a été dit hier, aujourd’hui est un autre jour….

Le Directeur Général des Services nous a présenté les modalités à venir pour cette semaine et les 3 prochaines semaines.

  • Les personnes vulnérables et les parents d’enfants de moins de 16 ans sans possibilité de garde d’enfants seront placées en situation d’ASA cette semaine et la semaine du 26 Avril au 30 Avril 2021(collèges et lycées fermés)
  • Concernant les semaines des 12 Avril et 19 Avril 2021 (période des vacances scolaires), les agents seront placés 5 jours en congés et une semaine en ASA (si le poste n’est pas télétravaillable) ou en télétravail sur ces 15 jours.
  • Les congés de 2020 restent à solder au 30 Avril 2021.
  • Le télétravail est possible 5 jours / 5
  • 80 équipements supplémentaires sont en cours de distribution dans les MDS. 
  • Les agents de Collèges restent sur leur poste de travail cette semaine (mise en propreté) ainsi que la semaine du 26 Avril. Des aménagements d’horaires pourront être mis en place (tout en respectant les horaires journaliers) […]

Lire la suite :