Réunion du 6 avril 2021 en visioconférence entre l’administration et les organisations syndicales


Voilà ce qui a été dit hier, aujourd’hui est un autre jour….

Le Directeur Général des Services nous a présenté les modalités à venir pour cette semaine et les 3 prochaines semaines.

  • Les personnes vulnérables et les parents d’enfants de moins de 16 ans sans possibilité de garde d’enfants seront placées en situation d’ASA cette semaine et la semaine du 26 Avril au 30 Avril 2021(collèges et lycées fermés)
  • Concernant les semaines des 12 Avril et 19 Avril 2021 (période des vacances scolaires), les agents seront placés 5 jours en congés et une semaine en ASA (si le poste n’est pas télétravaillable) ou en télétravail sur ces 15 jours.
  • Les congés de 2020 restent à solder au 30 Avril 2021.
  • Le télétravail est possible 5 jours / 5
  • 80 équipements supplémentaires sont en cours de distribution dans les MDS. 
  • Les agents de Collèges restent sur leur poste de travail cette semaine (mise en propreté) ainsi que la semaine du 26 Avril. Des aménagements d’horaires pourront être mis en place (tout en respectant les horaires journaliers) […]

Lire la suite :

Appel à la grève 2 février 2021 : réforme de l’accueil de la petite enfance

Parce que FO a toujours dit NON à la réforme des modes d’accueil de la Petite Enfance et revendique toujours 

Une qualité d’accueil garantie par 1 professionnel(le) pour 5 enfants et par au moins 50% de professionnel(le)s les plus qualifié(e)s en crèche, 

Un accueil en surnombre limité à 110% des inscrits en crèche, 

Une surface de 7 m² minimum par enfant en crèche, garantie sur tout le territoire, 

L’élévation globale des niveaux de qualification des professionnel(le)s de l’accueil individuel et collectif par la formation initiale et la formation continue diplômante, 

De véritables temps utiles d’analyse des pratiques et d’accompagnement en santé pour tous les professionnels, et donc de plein droit pour les assistantes maternelles.

Conditions de travail et d’exercice des assistantes familiales et des assistants familiaux Statut des assistantes familiales et des assistants familiaux

Depuis février 2020, 7 réunions ont eues lieu, en présence (ou en audio compte tenu de la situation) de représentants du ministère (DGCS – Direction Générale de la Cohésion Sociale), de la DGT (Direction Générale du Travail), des collectivités territoriales (Conseils Départementaux et Ville de Paris), de l’Observatoire National de la Protection de l’Enfance, des associations professionnelles d’Assistants Familiaux (FNAF, ANAMAAF, SAF Solidaires), d’associations de médecins psychiatres, d’employeurs du secteur associatif (NEXEM, CROIX-ROUGE….) et de représentants syndicaux (FO, CFDT). […]

Les ASSFAM ont enfin la parole en CT !

Pour la première fois au CD31, à la demande de l’intersyndicale SUD, CGT, FO, une place est faite aux assistants familiaux.

Les assistants familiaux sont des travailleurs sociaux qui exercent une profession définie et réglementée, d’accueil permanent à leur domicile et dans leur famille, de mineurs et /ou de majeurs de 18 à 21 ans. Et pourtant, on continue à les considérer à tort comme « des nounous ».

Les assistants familiaux doivent être titulaires d’un agrément délivré par le Président du Conseil départemental.

L’employeur semble penser qu’il peut s’accommoder de la règlementation existante qui régit l’exercice de ces professions.

Les pratiques internes ne cessent de courir et mettent en difficultés nos collègues et l’accueil des enfants confiés à l’Aide Sociale à l’Enfance.[…]

Notre tract adressé à nos collègues Assistants familiaux :

Prime Covid, Monsieur le Président, positionnez-vous, s’il vous plait !

Partageant l’incompréhension et la colère d’une grande partie du personnel, toutes directions confondues, FOCD31 continue à revendiquer l’attribution de la prime exceptionnelle COVID 19 aux agents mobilisés (présentiel/télétravail/mix des 2).

Vous avez demandé à l’administration de nous réunir pour échanger sur les modalités de la mise en oeuvre de cette prime, qui devait être examinée le 16 juin en comité technique, votée en DM1 en juillet, effective sur la paye des agents en août.

PRIME COVID : OUI…MAIS NON !

 ! FO défend son maintien

Depuis le début de cette pandémie vous avez été nombreux à être volontaires pour continuer à assurer les missions de service public comme partout en France.

En présentiel ou en télétravail vous avez répondu présents. Sachez que ce volontariat est désormais pénalisant, plutôt que d’être reconnu ! […]

Questionnaire Reprise :Analyse des réponses

Le Syndicat FOCD31 remercie celles et ceux qui ont répondu (toutes filières confondues) à notre questionnaire sur les conditions de travail/conditions de reprise, durant le confinement et le déconfinement prévu le 11 mai 2020.

A travers vos commentaires, c’est l’expression de vos émotions (colère, peur, tristesse, engagement, motivation…), qui a retenu toute notre attention et nous conforte davantage dans notre engagement, à défendre les droits des agents et du service public.

Le questionnaire a généré 400 réponses, dont 138 dans la filière administrative, 135 dans la filière médicosociale, 110 dans la filière technique et 12 réponses dans la filière culturelle, dont nous vous livrons des éléments d’analyse non exhaustifs. […]

PRIME EXCEPTIONNELLE COVID 19

Le mardi 2 juin 2020 s’est tenue une réunion entre l’administration et les organisations syndicales, destinée à échanger sur les modalités d’attribution de la prime exceptionnelle liée au COVID 19, une demande du Président « nous a-t-on précisé », suite à la parution du décret n° 2020-570 en date du 15 mai 2020.

Dès le mois d’avril, le syndicat FOCD31 a demandé l’octroi de la prime de 1000 euros prévue dans le secteur privé et transposable dans le secteur public pour l’ensemble des agents de la collectivité mobilisés pendant le confinement.