Centre de vaccination CD31 : Au CD31 aussi, les promesses n’engagent que ceux qui les reçoivent…

Le Syndicat FOCD31 a interpellé ce jour Monsieur le DGS concernant la rémunération des heures effectuées par les collègues de Catégorie A (médecins, infirmiers, etc.) sur les 2 Centres de vaccinations Montastruc la Conseillère et Villefranche de Lauraguais.

 
Monsieur le DGS, qui avait lui-même communiqué à tous les agents que « les heures pourraient être payées ou récupérées » revient sur ses écrits.

 
Les heures ne seront pas payées car il ne sait pas comment rémunérer ces heures supplémentaires.
Il se justifie en citant « le statut de la catégorie A » et précise même sa pensée : « les catégories A doivent connaitre les règles statutaires sinon ne sont pas des Catégories A ! », propos tenus par le DGS, et dont nous lui laisserons la responsabilité.[…]

Heures travaillées OUI, heures rémunérées NON

Le Syndicat FOCD31 est interpellé par plusieurs professionnels de santé concernant la rémunération des heures effectuées le week-end end sur les centres de vaccinations de Montrastruc la Conseillère et de Villefranche de Lauraguais.

En date du 2 Avril 2021 à 17h29, Monsieur le DGS a communiqué à tout le personnel sur : « Renforcement des nouveaux centres de vaccination de la Haute-Garonne- recensement des agent.e.s volontaires  ». Il mentionnait que « Les heures d’engagement pourront être récupérées ou payées en heures supplémentaires, au choix de chacun.e. »

Depuis quelques semaines, nos collègues se mobilisent le week-end pour aller vacciner.

Le positionnement de la RH est de ne pas rémunérer les heures effectuées par les agents de catégories A (infirmiers, médecins etc.) mais de les récupérer.

Pour le Syndicat FOCD31 c’est inadmissible !!

la suite :

Réunion du 6 avril 2021 en visioconférence entre l’administration et les organisations syndicales


Voilà ce qui a été dit hier, aujourd’hui est un autre jour….

Le Directeur Général des Services nous a présenté les modalités à venir pour cette semaine et les 3 prochaines semaines.

  • Les personnes vulnérables et les parents d’enfants de moins de 16 ans sans possibilité de garde d’enfants seront placées en situation d’ASA cette semaine et la semaine du 26 Avril au 30 Avril 2021(collèges et lycées fermés)
  • Concernant les semaines des 12 Avril et 19 Avril 2021 (période des vacances scolaires), les agents seront placés 5 jours en congés et une semaine en ASA (si le poste n’est pas télétravaillable) ou en télétravail sur ces 15 jours.
  • Les congés de 2020 restent à solder au 30 Avril 2021.
  • Le télétravail est possible 5 jours / 5
  • 80 équipements supplémentaires sont en cours de distribution dans les MDS. 
  • Les agents de Collèges restent sur leur poste de travail cette semaine (mise en propreté) ainsi que la semaine du 26 Avril. Des aménagements d’horaires pourront être mis en place (tout en respectant les horaires journaliers) […]

Lire la suite :

Covid 19: masques, vaccination, cas contact, agents symptomatiques…où en sommes nous dans la collectivité ?

Covid 19: masques, vaccination, cas contact,agents symptomatiques,….où en sommes nous dans la collectivité ?

Un point sur les mesures prises par la Collectivité pour ses personnels au regard de la situation sanitaire liée au COVID-19 a été réalisé Jeudi 21 Janvier en présence de Monsieur le DGS, son administration et les Organisations Syndicales.

Dès l’ouverture de séance , Mr le DGS reprend la note envoyée à toutes les Directions concernant la mise en place du couvre-feu: Pas de réunion en Présentiel après 17h et on télétravaille au maximum dit-il ! Encore faut-il que la commande d’ordinateurs passée puisse être distribuée dans les Directions où les agents sont en attente.

Il annonce la dotation de masques FFP2 pour tous les agents des Collèges. Le masque FFP2 est un masque destiné à éviter les projections de gouttelettes et donc de la transmission de virus venant de l’extérieur contrairement aux masques chirurgicaux empêchant la projection de gouttelettes émises par la personne elle même.

Ces masques seront utilisés pendant le temps de la cantine au moment de la désinfection du self ( le stock est prévu jusqu’aux vacances de Pâques).

Les professionnels de santé et médico-sociaux de plus de 50 ans de notre collectivité ainsi que les agents vulnérables à très haut risque peuvent bénéficier d’une autorisation spéciale d’absence pour se rendre dans un Centre Vaccination.

L’arrivée de nouveaux vaccins dans ces prochains mois ( avec des conditions de conservation moins contraignantes) permettra à la Collectivité de mettre en place un Centre de Vaccination au CD31 et de se faire vacciner pour les agents qui le souhaitent.

FOCUS sur la note de la DGCL du 12 janvier 2021 relative aux modalités de prise en charge des agents territoriaux identifiés comme « cas contact à risque de contamination » et des agents territoriaux présentant des symptômes d’infection au SARS-CoV-2

Tous les agents de la Collectivité sont concernés !!!!

Et tout se passe sur la plateforme  » déclare.amélie.fr  » !!!!!!

Et pensez à créer un compte avant d’y accéder !!!!!

Un logigramme va être communiqué par l’administration afin de vous expliquer comment faire !!! En espérant qu’il sera le plus clair possible!!!!

Cette nouvelle procédure de “Contact Tracing” va alourdir encore plus l’activité du Service de Médecine Préventive qui va répondre aux sollicitations des agents, et en expliquer les modalités: ce Service ,étant en manque de moyens humains  depuis plusieurs mois ,et dénoncé par le Syndicat FO !!

Déclaration au Conseil Commun de la Fonction Publique du 13 novembre 2020

Madame la ministre,

En réaction à vos propos introductifs, FO rappelle son attachement à la Formation professionnelle, élément majeur de la carrière. Si vous souhaitez la développer commencez d’abord par maintenir l’indemnité de vie chère pour les personnels ultramarins qui viennent suivre une formation en métropole.

Ce CCFP se tient à nouveau dans des circonstances particulières en raison du confinement imposé par le gouvernement pour, nous le souhaitons tous, ralentir la progression de l’épidémie de la Covid-19.

Force Ouvrière ne polémiquera pas sur les choix du gouvernement mais tient à rappeler que ce confinement ne peut pas se faire contre les intérêts particuliers des personnels, ce qui signifie un dialogue social régulier et surtout constructif avec leurs organisations syndicales représentatives.

Dialogue social constructif signifie pour FO d’écouter et surtout entendre et répondre à nos revendications.

Réunion Covid – 30 octobre 2020

Ce qu’en pense le syndicat FOCD31 :

Chers collègues, un reconfinement a été décidé avec un durcissement des mesures sanitaires dans l’espoir d’enrayer la propagation du virus. Nous espérons que ces contraintes soient les plus courtes possibles et nous permettent ainsi de fêter en famille Noël.

Et donc ? Que nous a apporté cette réunion COVID-19 entre l’administration et les syndicats?

• Que les lingettes ne sont pas désinfectantes mais nettoyantes, et ont été distribuées dans tous les services y compris en MDS où le brassage de la population est important ! Il nous a été expliqué que des experts[…]

Alerte Imprimerie

  FO écrit au Président

Monsieur le Président du conseil départemental, Monsieur le Directeur Général des services, Le syndicat FO vous alerte sur la situation des agents de l’imprimerie qui sont tous présents et pour lesquels nous vous demandons expressément de prendre les mesures sanitaires qui s’imposent pour éviter un cluster et par voie de conséquence la fermeture de l’imprimerie.

Les aérations naturelles sont quasi inexistantes (voire inexistantes) compte tenu des règles d’imprimerie.[…]

Covid et Maladie Professionnelle : Une reconnaissance au rabais

Le décret relatif à la reconnaissance en maladies professionnelles des pathologies liées à une infection au SARS-CoV2 est paru le 15 septembre au Journal Officiel.
Ce décret 2020-1131 du 14 septembre ne concerne que les personnels de soins et les personnels des EHPAD et services à domicile !
Pour la Fédération FO des personnels des Services Publics et des Services de Santé, force est de constater que les déclarations gouvernementales faites au printemps dernier ne se traduisent pas dans ce texte qui est extrêmement limitatif à la reconnaissance de l’engagement de tous les personnels qui ont tout au long de la période traversée, et encore aujourd’hui œuvre dans l’intérêt général, et ce au risque de leur santé.